La journée du Marquis de Lafayette en Géorgie [en]

JPEG
L’état de Géorgie ajoute une nouvelle date de commémoration à son calendrier. Le 6 septembre a été déclaré journée du Marquis de Lafayette ; symbole de l’amitié franco-américaine et rappel que la France et les Etats-Unis sont des alliés de longue date.

Le Consulat général de France à Atlanta a été honoré de participer à la 1ère cérémonie de commémoration de la Journée du Marquis de Lafayette à LaGrange. C’est dans cette même ville, en 1976, qu’ont été construites une fontaine et une statue en l’honneur du marquis pour rappeler les liens historiques qui l’unissent à la ville.

Lafayette, jeune aristocrate français, est arrivé en Amérique en 1777 à l’âge de 19 ans. Fervent défenseur de l’égalité et de la souveraineté des peuples, il est devenu une figure majeure de la Révolution américaine.

D’abord repoussé par le Congrès, il fut par la suite nommé major-général lorsque les Américains découvrirent ses titres de noblesse. Le courage dont il a fait preuve sur le champ de bataille l’a amené à devenir comme un fils adoptif pour George Washington.

L’association Lafayette Alliance à LaGrange qui lui rend hommage a insisté pour voir déclarée une journée de commémoration pour ce héros de la Révolution.
Une mesure adoptant cette journée a été approuvée par la Georgia State House et le Sénat en janvier dernier. C’est le gouverneur Nathan Deal qui, en février, a signé la proclamation finale.

L’intérêt de Lafayette Alliance pour Lafayette s’explique par les liens particuliers qui le lient à la ville de LaGrange. En 1824, bien après la mort de Washington et nombre de ses compagnons de guerre, Lafayette a fait un retour triomphant dans plusieurs états des Etats-Unis. En voyageant dans l’ouest de la Géorgie avec le gouverneur George Troup en 1825, Lafayette remarque que la campagne ressemble alors beaucoup aux environs de la propriété de sa femme, le Château de la Grange, près de Paris. On a donc donné au chef-lieu de cette région nouvellement habitée le nom de cette propriété.

La journée de commémoration, qui coïncide avec la date d’anniversaire du Marquis de Lafayette, a été marquée cette année par le dépôt de gerbes ainsi que par les discours du maire Jim Thornton, du président de Lafayette Allliance Richard Ingram et de l’assistante culturelle du consulat Kathryn Miner. Les Sons of the American Revolution Color Guard ont levé les couleurs avant de tirer 21 coups de feu pour le salut militaire. Les hymnes nationaux français et américains ont été joués par LaGrange Community Band.

Lafayette a participé à la bataille de Brandywine durant laquelle il a été blessé à la jambe, il a enduré un long hiver à Valley Storge, a échappé à l’emprisonnement lors de la bataille de Barren Hill et a combattu lors de la bataille de Monmouth avant de retourner en France pour demander de l’aide au roi Louis XVI. A son retour aux Etats-Unis il est nommé en 1781 commandeur des Forces continentales de Virginie et devient l’un des héros de la bataille de Yorktown qui marque la victoire définitive des Américains contre les Britanniques.

Lafayette était un fervent défenseur de l’abolition de l’esclavage aux Etats-Unis. En rentrant en France, il a soutenu les soulèvements pour la Révolution française en 1789. En tant que membre de l’Assemblée nationale, il a rédigé, avec l’aide de Thomas Jefferson, la Déclaration des Droits de l’Homme qui a ensuite été adoptée. Alors que la Révolution se poursuivait, il a fui la France et a été emprisonné à Olmütz par les Autrichiens. Sa fortune lui a été confisquée et il est parti s’installer au Château de la Grange.

Pour un diaporama de la cérémonie du 6 septembre, cliquez sur la photo ci-dessous :

Marquis de Lafayette Day

Dernière modification : 01/10/2018

Haut de page