Une conversation avec Omar Victor Diop [en]

Omar Victor Diop, né à Dakar où il vit toujours, a reconnu depuis un très jeune âge son intérêt pour la photographie et le design. Le but avoué de son travail, c’est de mettre en valeur la diversité des modes de vie africains modernes.

JPEGAprès le succès manifeste de son premier projet « Le Futur du beau » à la biennale africaine de photographie en 2011, M. Diop a délaissé sa carrière en communications institutionnelles afin de se dévouer entièrement à ses poursuites artistiques.

Un des derniers projets de M. Diop, « Project Diaspora » (2014), dont plusieurs images figurent dans « Making Africa, » nous invite à repenser nos idées préconçues de l’histoire et de l’art à travers une série de 18 autoportraits. Dans ces images, l’artiste reconstitue et réinterprète des tableaux du XVème au XIXème siècle représentant des notables africains ayant marqués l’histoire européenne. Le photographe, qui a conçu le projet lors d’une résidence artistique en Espagne où il s’était senti souvent « autre » et « étranger », interroge à travers ces portraits le rôle de l’africain hors de l’Afrique. Il y incorpore des références visuelles du monde du foot afin de souligner le parallèle entre ces premiers ambassadeurs du continent africain « exoticisés » par les artistes européens et l’adulation des athlètes noirs contemporains, souvent réduits à leurs images de sportif.

Dans « Le Studio des Vanités, » dont certaines photos s’intègrent aussi à « Making Africa », M. Diop exhibe les nouveaux visages des cultures urbaines du continent africain. Cherchant à représenter ce qu’il appelle « l’âme créole » de cette nouvelle génération créatrice, le photographe est entré dans un processus collaboratif avec ses sujets à travers des indices vestimentaires qui sont aussi des affirmations identitaires, autrement dit le célèbre « Fashion Statement » par laquelle la mode agit à la place de la parole, traduisant en image tout le pouvoir et l’ambition de ces jeunes artistes.

Dans le contexte de France-Atlanta, en partenariat avec le High Museum of Art et leur exhibition « Making Africa : A Continent of Contemporary Design », Omar Victor Diop donnera une conférence au sujet de son processus artistique qui implique de multiples facettes, y compris la conception et la fabrication des costumes et l’écriture créative. L’événement est gratuit pour les membres du High Museum ; pour les non-membres le prix du billet ($14.50) comprend l’entrée à l’exhibition « Making Africa » suite à la conférence de M. Diop. Les billets sont disponibles en ligne sur le site du High Museum.

Dernière modification : 06/11/2017

Haut de page