Les Français àl’honneur : Lucie Dufleit, notre stagiaire de presse et de communication [en]

Chaque automne, le service de presse et de communication du Consulat de France àAtlanta accueille un ou une étudiant(e) français(e) s’intéressant àla diplomatie française. Cette année, nous avons donc eu le plaisir de faire la connaissance de Lucie Dufleit, originaire de Locmaria-Plouzané (Finistère).

Dès son arrivée, soit quelques jours après le lancement de la dixième édition de France-Atlanta, elle s’est plongée dans la vie du Consulat. Au cours des trois mois de son stage, elle s’est montrée plus que capable d’épauler la nouvelle attachée de presse dans toutes les actions de communication et de presse du Consulat. Avant son départ vers la France, elle a répondu ànos questions.

Vous venez de compléter votre stage de trois mois au sein du consulat. Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je m’appelle Lucie Dufleit, j’ai 23 ans et je viens de Locmaria-Plouzané, près de Brest, dans le Finistère. Après deux années en classe préparatoires au lycée Chateaubriand àRennes, j’ai intégré l’école de commerce Skema Business School sur le campus de Lille. Je suis arrivée en septembre dernier aux Etats-Unis pour un stage de 3 mois au service communication et presse du consulat général de France àAtlanta.

Ce stage au consulat n’est pas ma première expérience dans le domaine public. Tout d’abord j’ai effectué un stage àla Délégation àl’information et àla communication sur des campagnes menées par le ministère du Travail et le ministère des Solidarités et de la Santé. Puis, j’ai travaillé pendant 6 mois àla Commission nationale consultative des Droits de l’Homme, toujours sur des sujets sociaux : réforme du système de santé, lutte contre le racisme et le trafic d’êtres humain…

Mon engagement s’est aussi inscrit dans la participation àla création d’une antenne de HeForShe, campagne lancée par l’ONU pour l’égalité femmes-hommes.

Pourquoi as-tu candidaté àun poste dans la diplomatie française et àun poste aux Etats-Unis ?

Je voulais continuer de travailler dans la Fonction Publique et je souhaitais faire un stage àl’étranger donc il m’est paru assez évident de me tourner vers la diplomatie. Et je ne regrette pas du tout mon choix. Ce stage m’a permis de comprendre la diversité des enjeux inhérents aux consulats. Que ce soit sur le plan économique, culturel, scientifique ou encore sur le plan éducatif, l’action des consulats est un instrument fort pour permettre une bonne collaboration franco-américaine.

Décrivez-nous une des expériences les plus mémorables de votre stage.

J’ai pu interviewer une alumni de Skema BS, Guy Gabon, aujourd’hui devenue artiviste après une carrière dans la finance. Cela m’apprend que rien n’est figé et qu’il n’y a pas de barrières dans la vie, àpart celles que l’on se met ànous même. Vous pouvez retrouver cette interview ici.

Décrivez-nous vos expériences en tant que française aux Etats-Unis.

Moi, si je devais résumer ma vie de frenchy aux Etats Unis aujourd’hui avec vous, je dirai que c’est d’abord des rencontres…(Rires) Plus sérieusement, j’ai trouvé les américains du sud particulièrement accueillants. Et aussi très curieux de la France, de sa culture… En classe préparatoire, j’avais eu l’occasion de faire un travail de recherche sur le « french bashing  » dans la société américaine dans les années 2000, et j’ai eu des discussions passionnantes àce sujet.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants français qui s’intéressent àla diplomatie française et aux stages àl’étranger ?

S’intéresser aux autres, être curieux, ne pas avoir peur de se lancer…
Et si vous avez la chance de partir en stage àl’étranger, profitez de chaque instant car ça passe si vite.
J’encourage aussi les étudiants àsortir des sentiers battus.

Quels sont vos projets pour 2020 ?

2020 sera aussi sous drapeau franco-américain car je vais poursuivre mon master 1 sur le campus américain de mon école de commerce, qui se situe àRaleigh en Caroline du Nord. Un Etat qui est d’ailleurs administré par le consulat àAtlanta donc j’aurai plaisir àrevoir mes collègues lors de leurs passages en Caroline notamment pour les élections des conseillers consulaires en mai 2020.

Si comme Lucie, vous voulez faire un stage dans un consulat, en Ambassade, découvrez les offres de stages sur le site : https://www.fonction-publique.gouv.fr/score/pass
Lucie & Lindsay, Service de presse, Consulat général de France à Atlanta

Dernière modification : 28/01/2020

Haut de page