Le mot du Consul général - novembre 2020 [en]

JPEG
Le Consul général a assisté aux évènements virtuels de France-Atlanta.

Chers compatriotes, chers amis,

J’espère que vous vous portez tous bien.

La persistance de l’épidémie de la Covid-19 ne doit pas conduire à un relâchement des gestes barrières. Afin de préserver le vivre ensemble, il est de notre devoir à tous de maintenir notre vigilance face au virus. Je vous encourage donc toujours à suivre les instructions des autorités locales ainsi qu’à consulter régulièrement notre site et nos réseaux sociaux afin de rester informés des dernières actualités du Consulat. Je vous réaffirme la mobilisation continue de l’équipe du Consulat pour rester à votre écoute et vous accueillir dans des conditions proches de celles que vous connaissez.

L’épidémie de la Covid-19 a profondément modifié notre façon de vivre, de travailler et de se rencontrer. Au-delà de souligner à quel point notre monde est interconnecté, cette épidémie nous a rappelé la force de la coopération internationale et de l’échange. Au Consulat général de France à Atlanta, elle a souligné l’importance de nos programmes et efforts afin de promouvoir les liens entre la France et le sud-est des États-Unis. Ainsi, le 10 novembre s’est clôturée la 11ème édition de France-Atlanta, notre série d’événements consacrée à la coopération et l’innovation scientifiques, économiques, culturelles et humanitaires entre la France et la ville d’Atlanta, en collaboration avec notre partenaire depuis 2010, le Georgia Institute of Technology. Malgré des circonstances sanitaires exceptionnelles qui nous ont obligés à organiser cette édition de manière virtuelle, le rendez-vous France-Atlanta de 2020 a été une réussite. La transversalité des conférences a constitué une nouveauté de l’édition 2020 et nous avons eu le plaisir d’écouter des interventions passionnantes sur des sujets qui nous concernent tous.

Le gouvernement français œuvre à atténuer les conséquences économiques de la Covid-19 et cherche même à “mettre à profit” cette crise pour s’engager pour l’écologie, la compétitivité et la cohésion avec le plan d’investissement de 100 milliards d’euros “France Relance”. Ce plan participe à la volonté de la France de s’engager dans une transition écologique et sociale, tout en confortant sa position de pays attractif pour les investisseurs étrangers. Grâce aux investissements prévus, la crise sanitaire du Covid-19 peut se transformer en un tremplin pour l’avenir, pour relancer une croissance économique forte mais aussi durable et inclusive. Développer la neutralité carbone, investir dans la formation initiale et continue, soutenir le secteur ferroviaire et soutenir notre secteur industriel sont autant d’ambitions portées par France Relance.

En ce mois de novembre nous fêtons l’armistice du 11 novembre 1918 : une commémoration qui nous rappelle, notamment, notre longue tradition d’entraide avec les États-Unis. Le 4 juillet 1917, le colonel Charles Stanton de l’état-major du général Pershing prononce un discours resté célèbre sur la tombe du général La Fayette, qui fut un des protagonistes de l’accès à l’indépendance des États-Unis lors de sa guerre avec l’Angleterre (1775-1783) : “Lafayette, nous voilà !”. La célébration de ce jour marque donc, une fois de plus, l’importance de la coopération internationale ainsi que la nécessité impérieuse de construire la paix partout.

Nous nous rappelons également les victimes du Bataclan à Paris le 13 novembre 2015, et nous pensons à Samuel PATY, cet enseignant assassiné le 16 octobre dernier pour avoir défendu les valeurs de la République. Et aux fidèles assassinés peu de jours après dans la cathédrale de Nice. La France peut être attaquée partout. Nous vous demandons de rester vigilants.

Pour finir, je fais mien ces deux vers du poète François CHENG :
« […] vivre,
C’est savoir que tout instant vivant est rayon d’or
Sur un océan de ténèbres, c’est savoir dire merci. »
(Quatrains).

Sincèrement,

Vincent Hommeril
Consul général de France

Dernière modification : 24/11/2020

Haut de page