Café des Sciences à Emory - édition spéciale Neurosciences [en]

Le prochain Café des Sciences aura lieu le 15 juin à 17h00.

JPEGLe Service pour la Science et la Technologie du Consulat Général de France à Atlanta, en partenariat avec la Chambre de Commerce Franco Américaine d’Atlanta et la French Tech Atlanta, vous propose de participer à un nouveau Café des Sciences sur le thème des Neurosciences. Venez découvrir le travail de deux chercheuses francophones à Atlanta. Les présentations se feront en français et des rafraîchissements seront servis.

Café des Sciences à Emory - Edition Spéciale Neurosciences
Date : mercredi 15 juin à 17h00
Lieu : Goodrich C. White Hall 102 à Emory University

Inscrivez-vous

Intervenantes

- Dr. Aurélie Pala : Depuis 2016, Dr. Aurélie Pala est chercheuse post doctorante en neurosciences dans le laboratoire de Garrett B. Stanley du département d’Ingénierie Biomédicale à Georgia Tech et Emory. Lors du Café des Sciences, elle nous présentera ses recherches sur le rôle des cellules du cerveau dans la sensation tactile. Avec des techniques d’électrophysiologie et d’histologie, son travail vise à identifier et caractériser les réseaux de neurones qui permettent le sens du toucher. En particulier, elle souhaite comprendre comment les deux hémisphères du cerveau travaillent ensemble pour établir une perception unifiée de l’environnement par les sens. Avant d’arriver à Atlanta, Dr. Pala a réalisé son travail de doctorat à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), où elle a étudié le fonctionnement des synapses dans la transmission d’information entre les neurones. Elle a aussi étudié à l’Université de Yale.

- Dr. Anne-Caroline Martel  : Depuis 2020, Dr. Anne-Caroline Martel est chercheuse post doctorante à l’Université Emory dans le laboratoire de Adriana Galvan et Thomas Wichmann. Lors du Café des Sciences, elle nous présentera ses recherches sur la maladie de Parkinson. Son travail combine des approches d’électrophysiologie, d’optogénétique et de microscopie pour comprendre les facteurs responsables de l’émergence de la maladie de Parkinson. Il s’agit d’étudier les changements temporels d’intégrité structurelle et fonctionnelle des neurones en lien avec le développement des signes de Parkinson. Avant d’arriver à Atlanta, Dr. Martel a réalisé son travail de doctorat sous la direction de Paul Apicella à l’Université d’Aix-Marseille sur l’identification des réseaux neuronaux impliqués dans la perception du temps chez les singes macaques.

Avertissement : Les recherches présentées sont conduites sur des modèles d’animaux (souris et singes).

Dernière modification : 06/06/2022

Haut de page