Edito du Consul général - juillet 2018 [en]

JPEGChers amis français et américains,

La « diplomatie des territoires » - essentiellement les villes et les régions - n’est pas une concurrente de la diplomatie « traditionnelle » exercée par les Etats : elle la complète, l’enrichit, et bien souvent obtient des résultats plus rapides et directs. En plein essor en France ces dernières années, l’action internationale des collectivités territoriales est une compétence reconnue par la loi (notamment lois de 2007 et 2014 dites « Thiollière » et « Canfin ») et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères lui apporte son soutien. Les acteurs infra-étatiques de deux Etats peuvent ainsi échanger et mener à bien toute une gamme de projets dans des domaines très variés, depuis l’économie jusqu’à l’urbanisme et la culture. En particulier, l’action des villes et des métropoles contre le réchauffement climatique – enjeu majeur, sinon le premier, de la vie internationale - est souvent citée en exemple de ce que peuvent faire les premiers acteurs concernés (près de 80 % de la population occidentale habite en effet en milieu urbain).

La ville de Toulouse, jumelle d’Atlanta, a une longue histoire à faire valoir, née du mariage d’Irene Dobbs et de Maynard Jackson Sr. dans la capitale de l’actuelle Occitanie. C’est donc avec grand plaisir que nous avons accueilli à Atlanta ce mois-ci une délégation toulousaine menée par le Vice-Président de Toulouse Métropole Jean-Claude Dardelet. De cette première visite, qui lui a permis de rencontrer plusieurs conseillers consulaires, des représentants de notre communauté ainsi que les équipes dirigeantes de la mairie d’Atlanta et du Comité de jumelage Atlanta-Toulouse, on retiendra un fort engagement sur le volet économique, notamment avec les échanges de start-ups dans le cadre de France-Atlanta en octobre, sans oublier les volets culturels et universitaires. Un grand merci à la Ville et à la Métropole de Toulouse pour leur fidélité ! elles peuvent compter sur l’appui des services du Consulat général. Un hommage particulier également à Suzy Wasserman et à la French Heritage Society d’Atlanta, qui a généreusement attribué un don destiné à la restauration de la basilique de La Daurade, sur les bords de Garonne.

Collectivités territoriales d’un côté, Union européenne de l’autre : de nos jours, les missions diplomatiques sont orientées tous azimuts. Ce consulat général assumera ainsi, durant la deuxième partie de l’année 2018, la coordination des postes consulaires des Etats membres européens présents à Atlanta (Allemagne, Royaume-Uni, France, Irlande, Belgique, Grèce), en lien avec la Délégation de l’Union européenne à Washington. J’aurai l’occasion de vous en reparler. Merci à la présidence belge sortante, exercée avec brio par notre ami William De Baets et son équipe, pour tout le travail effectué !

Enfin, puisque nous sommes en pleine Coupe du Monde : Allez les Bleus, évidemment ! A l’heure où nous écrivons ces lignes, espérons que nous pourrons nous réjouir prochainement d’être allés jusqu’au bout !

Bien cordialement et excellent été à tous,

Louis de Corail
Consul général de France

Dernière modification : 01/10/2018

Haut de page