Edito du Consul général - mai 2017 [en]

JPEG

Chers amis français et américains,

Le premier tour de l’élection présidentielle 2017 aura été un moment fort dans la vie de notre circonscription du sud-est. Vous trouverez dans cette lettre quelques informations essentielles sur ce scrutin, le plus important de notre parcours de citoyens français. Vous aurez tous, à l’heure où j’écris, pris connaissance des résultats des quatre bureaux de vote de la circonscription, publiés sur le site du Consulat général et nos réseaux sociaux. Je voudrais partager avec vous quelques commentaires avant le second tour du 6 mai.

Tout d’abord, un grand merci à tous les volontaires d’Atlanta, Raleigh, Greenville et Nashville ! tous, qu’ils soient volontaires, collègues du consulat général ou consuls honoraires, se sont mobilisés sans compter pour faire de ce premier tour une réussite. Qu’ils en soient vraiment remerciés.

Vous le savez, les inscriptions sur les listes électorales de Français établis à l’étranger ont connu en 2016 une hausse très significative, que ce soit à travers le monde (plus d’1,2 M d’inscrits), aux États-Unis ou dans notre circonscription. Cette dernière comptait, le 22 avril, 5.227 inscrits - soit presque un tiers de plus d’électeurs qu’il y a cinq ans.

La participation sur l’ensemble de la circonscription s’est élevée à 35,3 %. Il s’agit d’un chiffre stable par rapport au scrutins précédents. Il se situe légèrement en dessous de la moyenne des États-Unis (39%). Au niveau mondial, le taux de participation est de 44%, soit 6 points de plus qu’au premier tour de l’élection présidentielle de 2012.

Toutes ces données reflètent chez les Français de l’étranger une volonté d’engagement, un désir de faire entendre leur voix. J’en veux pour preuve également le nombre élevé de procurations reçues au Consulat général et par nos consuls honoraires dans les derniers jours précédant le scrutin. Quant aux votes blancs et nuls – dont il faut rappeler que, de par la loi, ils ne sont pas pris en compte dans la détermination des suffrages exprimés – leur nombre s’est élevé à près de 1% sur les États-Unis, chiffre encore inférieur dans notre circonscription.

Alors deux mots pour finir – toujours les mêmes : les 6 mai, 3 juin et 17 juin, allez voter !

Nous vous attendons.

A très bientôt,

Louis de CORAIL
Consul Général de France

Dernière modification : 27/04/2017

Haut de page